« Les Armes Secrètes », Julio Cortazar- Nouvelles Tortueuses

J’ai acheté « Les Armes Secrètes », de Julio Cortazar, au moment où je m’apprêtais à partir pour Barcelone (ici). Je n’en ai pas gardé un souvenir impérissable, c’est pourquoi mon article sera bref.

Histoire

Il s’agit d’un recueil de nouvelles au genre indéfinissable: parfois policier, parfois fantastique… les personnages sont mystérieux et, par touche, Cortazar tente de nous faire deviner leurs secrets sans jamais les dévoiler.

Le Lecteur de Cortazar

Comme souvent chez Cortazar, c’est aux lecteurs de construire l’histoire de ses personnages, de s’impliquer totalement dans la construction du récit. Il a d’ailleurs poussé à fond l’expérience avec son roman le plus connu, Marelle, où le lecteur choisi de lire les chapitres dans l’ordre qu’il désire: le roman aux mille romans.

Mon Avis

Cette fois-ci, je n’ai pas été emportée par l’écriture de Julio Cortazar. Pourtant, si je vous présente ce livre malgré cela, c’est parce que Cortazar a un style bien à lui qui ne laisse pas indifférent et qui attire, depuis toujours, quantité de fans: incisif, poétique, dépouillé; voilà les adjectifs qui me paraissent correspondre à ce qui fait le succès de cet étrange écrivain et de son écriture.

« Il n’y a rien de tel que de partager un oreiller. Ca vous éclaircit les idées. Parfois même, ça les supprime carrément, comme ça on est tranquille. »

 Il fait partie de ces grans auteurs qui ont l’art de la phrase brève et poétique, ouverte à une infinité d’interprétations.
Les Armes Secrètes, Julio Cortazar, Editions Folio.
Rendez-vous sur Hellocoton !

commentaires