La capeline: cap’ ou pas cap’?

Vue du haut du château de Castel Sardo (Sardaigne)

 » Vas-y Marie, n’hésite pas, ça te va bien, c’est tout à fait ton style. Une capeline c’est élégant »

Voilà grosso modo ce qui m’a convaincue de me relaisser tenter par une capeline cet été. J’avais déjà testé il y a deux ans et vite oublié le poids de ses inconvénients avant qu’ils ne me rattrapent.

Tout de suite, le « point(s) fort(s)/ points faibles ».

Points forts

– On l’a dit, la capeline est un chapeau d’été élégant et féminin.

– …

La capeline: cap' ou pas cap'?

Points faibles

– La capeline N’ EST PAS PRATIQUE. Vous vous en rendrez compte après quinze heures de « taxi-aéroport-avion » aller-retour, car la capeline ne se range pas dans une valise, à moins que vous souhaitiez la porter façon « soucoupe volante ». C’est d’ailleurs pour cela que je n’ai jamais ramené ma première capeline qui a maintenant pris la nationalité espagnole. Loin des yeux, loin du coeur.

– Elle vous fait devenir légèrement parano « nooon! ne t’assieds pas sur ma capeline, tu vas la déformeeeer! ».

– Autre problème: le vent qui s’engouffre sous les « ailes » de la capeline. Combien de fois ai-je dû braver les dangers pour aller la chercher au milieu de la route et passer le restant de la journée les mains sur la tête pour éviter que ça se reproduise.

– Quatrième et dernier problème de taille: le bronzage. La capeline protège très bien le visage et le cou du soleil mais même avec de l’écran total,à la fin de vos vacances, vous aurez le corps couleur pain d’épices et le visage couleur navet. Charmant…

Conclusion:

La capeline: c’est fini.

La capeline: cap' ou pas cap'?
Rendez-vous sur Hellocoton !
Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “La capeline: cap’ ou pas cap’?

  1. Ah, j’ai voulu mettre la mienne en Sardaigne également, et en raison du vent sur la côte, j’ai abandonné l’idée! La tienne est très belle!

commentaires