« Marc Chagall et le triomphe de la musique » à la Philharmonie (exposition Paris)

Comme il est dur de reprendre du clavier, comme il est dur de partager des idées de sorties à Paris après ce vendredi noir.

Une fois de plus, c’est la culture, c’est la vie parisienne qui m’est chère qui ont été visées; un quartier que j’aime, des amis qui ont été touchés.

Contre cet attentat à la vie, on est encore un peu engourdis. On prend des nouvelles, on s’inquiète de nos proches qui vont devoir surmonter cette épreuve inimaginable puis on se dit qu’il serait bon de retrouver le chemin des terrasses parisiennes, histoire de refaire le monde et son monde en bonne compagnie, plus que jamais, il en est question; on se dit que ça serait bien de se changer les idées devant un bon film; on se dit que ça serait bien de retourner faire une exposition. Bientôt.

Bientôt alors, peut-être aurez-vous envie comme moi de manger la vie comme on sait si bien le faire à Paris et alors, je vous conseillerai cette exposition de la Philharmonie: Chagall. Le peintre de l’amour et des émotions.

Je suis une grande admiratrice du peintre (ici) , cette exposition, je ne pouvais pas la rater, c’est donc mercredi 11 novembre que j’y suis allée. Quelle belle journée, encore.

Pourquoi une exposition Chagall à la Philharmonie?

Cette année, il s’agit du 50ème anniversaire du plafond de l’opéra de Paris peint par Chagall.

Une autre facette du peintre: Chagall et la musique

On connait l’amour de Chagall pour la peinture mais un peu moins celui qu’il avait pour la musique. Les premières salles nous montrent le travail préparatoire du plafond de l’Opéra de Paris. Sur écran géant, les différentes parties de son oeuvre majeure avec la musique qui correspond aux différents opéras peints sur le plafond.

Puis, commence une remontée dans le temps assez étonnante car décroissante ( des années 50 aux années 20) , ce choix n’est pas expliqué mais j’ai quand même ma petite idée! On nous y présente d’abord ce plafond si controversé puis il semble qu’on veuille nous justifier ce choix, les raisons pour lesquelles ça devait être Chagall et personne d’autre qui devait peindre ce plafond. Pour cela, on nous ramène petit à petit en arrière, on nous accompagne pour nous montrer à quel point Chagall était le peintre des opéras. Peut-être est-ce que je me trompe mais peu importe finalement car le rêve commence: des costumes, des décors peints et imaginés par Chagall, les vidéos des opéras…

Et le monde onirique de Chagall prend vie

On sent la marque du peintre dans chaque morceau de tissu choisi pour les costumes: le choix des couleurs, les dégradés, les personnages emblématiques des toiles.

Les décors sont des tableaux géants. Nous ne les verrons pas autrement qu’en vidéo malheureusement mais on peut aisément imaginer ce que ces spectacles avaient d’unique; il s’agissait de la rencontre des plus grands compositeurs avec le monde si spécial et si personnel de Chagall. Dans ses peintures, ses toiles, ses projets, Chagall nous fait entrer au plus près de ses rêves et donc de son intimité.

Cette exposition fait rêver, on s’imagine aux sons des opéras, les costumes s’animer, les jupons voler, c’est magique!

Mais…

Une chose à signaler: le lieu de l’exposition. Les salles sont petites, de magnifiques toiles de Chagall sont coincées dans des couloirs étroits ce qui nous empêche d’en avoir une vision totale et de pouvoir en profiter vraiment.

Et quelle frustration de ne plus pouvoir entrer dans l’univers animé de Chagall autrement qu’en vidéo!

Marc Chagall opera

marc chagall opera amoureux

 

Exposition Chagall Philharmonie

Exposition « Marc Chagall, Le Triomphe de la Musique », Philharmonie de Paris.

*conseil: réservez à l’avance et évitez les heures de grandes affluences. Les salles sont petites et le public nombreux (j’y suis pourtant allée à midi un 11 novembre!)

lien: http://lesebooksdemarie.com/bella-rosenfeld-chagall-epouse-et-muse/

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “« Marc Chagall et le triomphe de la musique » à la Philharmonie (exposition Paris)

commentaires