« Coffee Spoune », un brunch comme à la maison

Samedi dernier, mes amis et moi, nous sommes retrouvés au Coffee Spoune par un heureux hasard.

Tout a commencé lorsque j’ai eu la bonne idée de leur proposer le brunch actuel le plus prisé de Paris: celui du « Biglove caffé ». Un brunch italien, c’est déjà tentant mais quand en plus, le décor est aussi soigné et que la maison Big Mamma se met au sans gluten, on fonce!

Mais nous n’étions pas les seuls à foncer.

Dehors, la queue n’est pas si longue mais quand, au bout de 20 minutes, vient notre tour, on nous propose une table pour 15H (soit 2H20 après!). S’il vous plaît, BigMammagroup, respectez la clientèle et mettez-vous aux réservations!

Nous voilà donc affamés -retarder un brunch c’est retarder deux repas: le petit-déjeuner + le déjeuner- dans les rues d’une Paris grise de pollution ( je suis de très mauvaise humeur quand j’ai faim. SURTOUT quand j’ai couru 12km le ventre vide.) Les 13h fatidiques approchent. J’ai prévenu mes amis lyonnais: à 13h, les parisiens gagnent les rues en masse pour se restaurer, il faut faire vite. Après s’être cassés les dents chez Rachel’s, juste à côté, je sors fébrilement ma botte secrète: Google Map’s.

Coffee Spoune.

Le nom me plaît bien. Spoune, comme spoon, la cuillère mais francisé. On y va!

coffee-spoune-1

A peine entrée, je sais, sans même regarder la carte que je vais passer un bon moment. Au fond, une salle avec une large bibliothèque. J’adore les cafés avec des livres, tout comme je me sens mieux chez quelqu’un ayant une bibliothèque. C’est rassurant, je me sens un peu chez moi. Cela donne de la personnalité à la pièce, autant qu’un tableau.

coffee-spoune-brunch

Autre élément très important qui me fera revenir très vite: le wifi est accessible gratuitement et les clients sont invités à travailler sur les lieux en dehors des périodes de forte affluence.

De nombreux thés bio et cafés sont proposés. De plus, « Coffee Spoune » est connu pour son onctueux cheesecake. Autres cakes et banana breads ne sont pourtant pas en reste pour une pause goûter relaxante.

Ici, personne ne nous presse. Nous restons autant de temps que nous le souhaitons.

cafe-spoune

Les brunchs sont vite servis. Ca tombe bien. Tout est fait maison: le jus d’orange est pressé, la confiture poire-pomme est faite maison ainsi que le banana bread. Le tout pour 22e. A bien y réfléchir, ce n’est pas donné. Cependant, les brunchs sont de plus en plus chers sur Paris. Ici, les prix restent dans la moyenne. Pour du fait maison, on est contents. Nous n’avons pas faim en sortant.

Seul point négatif, l’absence de chocolat.

coffee-spoune

Menu brunch:

  • Jus de fruits frais, thé-chocolat-café, pain à volonté, confiture.
  • Figues sèches, banana bread, muesli.
  • Oeuf à la coque, salade-tomate-champignons-quinoa-fromages, soupe, fromages.

brunch-coffee-spoune-2

Le moment est agréable, le service à la fois réactif et peu invasif. Un lieu et une atmosphère bobo, certes, mais sympathiques. On apprécie et on reviendra!

N’hésitez pas à partager vos adresses brunch et petit-déjeuner, surtout ceux disponibles en semaine. Une mine rare et précieuse pour mes amis professeurs et moi, qui vivons parfois à un rythme décalé.

 

Coffee Spoune, 36 Rue Saint-Sébastien, 75011 Paris.

Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires sur “« Coffee Spoune », un brunch comme à la maison

  1. Bon à savoir! J’adore les brunch mais à Paris ce n’est pas trop un plaisir vu que la plupart ne prennent pas les réservations et le dimanche je suis rarement la seule à avoir eu cette idée.. J’aime bien celui du club des 5, j’aime surtout les brunchs à l’anglaise 🙂

    Big Mamma j’ai enfin pu tester mais bon le sans réservations gâche tout même si je comprends l’intérêt de ne pas le faire pour eux..

    Celui-ci a l’air sympa, un brunch sans attendre, bon et fait à maison avec des serveurs agréables à Paris ça se fait rare 🙂

    1. Je me rends compte que ma réponse n’a pas été envoyée!
      Big Mamma devrait être boycotté pour agir de cette façon avec sa clientèle mais que veux-tu, à Paris, les personnes sont prêtes à faire la queue pour entrer dans un restaurant, alors ils en profitent. Pour moi, ils n’ont pas raison de le faire mais ils le font quand même par appât du gain.
      Pourtant, pour moi qui ne suis pas parisienne, ça me paraît être un manque de respect énorme par rapport à la clientèle.
      Ma crêperie préférée, La Brocéliande à Montmartre (eh hop, un coup de pub parce que je les adore 😉 ) a aussi une très bonne réputation et aujourd’hui, on ne peut pas espérer y dîner sans avoir une réservation parce que tout le temps d’ouverture est plein.Ils perdent de l’argent en faisant cela parce que parfois, une table vide attend sa réservation mais au moins, les clients n’attendent pas dehors. Ils se savent attendus et ils sont accueillis chaleureusement. Le service est fait dans le calme et le respect. Ca me paraît la moindre des choses.

      Sinon, le café de l’industrie est aussi une très bonne adresse brunch, certes pas bio, mais au très bon rapport qualité-prix. Il y a beaucoup de monde, ça peut donc être très bruyant par contre :/

  2. Tu m’as vraiment donné envie de découvrir Spoune ! Je retiens l’adresse, merci. Et moi aussi je me suis tout de suite mieux dans les lieux qui ont une bibliothèque.

    Concernant les restaurants du Bigmamma groupe, je les boycotte jusqu’à ce que l’engouement s’essouffle. Nous passons déjà suffisamment de temps dans la foule et les files d’attente, je n’ai aucune envie d’en trouver quand il s’agit d’assouvir ma faim !

    1. Eh oui, nous sommes des femmes à livres! Les livres créent une intimité rassurante.

      Tu fais bien de boycotter. J’ai goûté leur pizza deux fois. La première un dimanche midi très tôt, la seconde parce que je passais par là et que, par miracle, il restait deux places au comptoir. C’est bon, c’est vrai. Cela m’a donné envie d’essayer le brunch mais comme je me refuse à faire la queue pour manger, je crois que je peux abandonner l’idée. Puis, je trouve que c’est vraiment un manque de respect pour la clientèle. Il n’y a qu’à Paris qu’on accepte de faire la queue pour passer ce qui devrait être un moment de détente au restaurant.

      Bon repos à toi!

commentaires