Exposition Apollinaire (Musée de l’Orangerie)

On attendait encore le beau temps en ce premier dimanche de juillet, il allait falloir attendre encore un peu, grisaille et pluie n’avaient pas encore plié bagages. Pas grave, j’avais rendez-vous avec une amie pour faire l’exposition Apollinaire qui me tente depuis tellement longtemps. Le temps file.

A Bastille, les affiches alarmistes nous rappellent qu’il ne reste plus que quelques jours avant que l’exposition Apollinaire ne ferme ses portes.

Ce matin-là, je m’attends à faire la queue des heures (souviens-toi les 2H30 pour l’exposition Frida…) Finalement, nous n’avons pas attendu plus de 30 minutes et nous avons eu la bonne surprise de ne pas payer l’entrée.

A retenir

Au Musée de l’Orangerie, le premier dimanche du mois, les entrées au musée ET à l’exposition sont gratuites.

Ma première impression est que l’exposition est un peu fouillis. Les murs sont tapissés de textes, de toiles ou de vitrines. On trouve également des vitrines au centre des pièces et le long des murs qui ne sont pas à angle droit.

Dans ces vitrines, des correspondances d’Apollinaire et ses amis qui se révèlent être les plus grands peintres de son temps, des objets de diverses origines offerts par eux.

L’appartement

Une pièce est dédiée à l’appartement de Guillaume Apollinaire, véritable caverne d’Ali Baba (un peu chargée la déco tout de même.) Le tableau de son premier amour, Marie Laurencin en est la pièce maîtresse. Cette peinture représentant Apollinaire et ses amis ne quittera pas les murs de son salon.

expo apollinaire et ses amis

Apollinaire et Picasso

Une autre pièce intéressante, quoique discutable, est celle dédiée à la forte amitié qui unissait Guillaume Apollinaire et Pablo Picasso. Est grossièrement mise en avant leur affinité commune pour les femmes, la nudité et l’érotisme. Je pense moi que leur amitié allait bien au-delà de ce point commun. Les deux hommes s’étaient trouvés. Pablo Picasso ne s’est d’ailleurs jamais réellement remis de la mort de son ami. La figure d’Apollinaire, l’ami disparu, l’obsédera longtemps dans ses dessins.

Les salles s’enchaînent et les amitiés aussi

Le but n’est pas de tout raconter mais simplement de se souvenir qu’Apollinaire était un homme très aimé (ou bien très influent?…), un poète de l’image très inspiré… également dans le choix de ses amis!

Hommage à Apollinaire

Hommage à Apollinaire, Marc Chagall.

Exposition Apollinaire, Musée de l’Orangerie jusqu’au 18 juillet.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

commentaires