Exposition Selfie (Musée des Beaux- Arts de Lyon)

Le titre exacte de l’exposition est: « Autoportraits: de Rembrandt au selfie ». Je pense moi qu’on aurait pu s’arrêter à « Autoportraits ».

La dernière exposition que je suis allée voir aux Beaux-arts de Lyon remonte à pas mal d’années, c’était aussi en compagnie de mon amie Clémentine. Nous étions alors deux étudiantes. Il s’agissait de l’exposition sur le peintre Poussin qui avait fait scandale à sa sortie parce que le musée avait dépensé une somme énorme pour un grand tableau de Poussin, de sorte que l’exposition était toute petite.

Ici, c’était tout le contraire; l’exposition selfie est longue et confuse. Beaucoup de tableaux, quelques photographies éparses. Il s’agit pour la moitié d’exposer des autoportraits de peintres lyonnais, un bon moyen de faire connaissance avec eux mais je regrette le manque de profondeur de l’expo. Peut-être aurait-on pu s’interroger sur la façon dont les peintres se peignaient par rapport à la représentation que d’autres peintres avaient d’eux par exemple. Je suis consciente que cela était difficile à mettre en oeuvre puisqu’il aurait fallu alors réunir les toiles au même endroit au même moment et pour une durée assez longue mais alors pourquoi ce titre aguicheur? Au lieu de cela, des galeries d’autoportraits : joyeux, tristes, guerriers, fières, sombres, artistes torturés, artistes inspirés…

Les premières salles présentent de simples autoportraits, quelques photographies à la fin car il faut bien vendre le: « selfie » qui mobilise les foules. Puis on a une salle plutôt sympathique des peintres dans leur tableau, genre de « Où est Charlie? » pour intellectuels, puis, des salles qui m’ont laissée plus perplexes comme « le peintre amoureux », « le peintre en famille ». Tout cela se finit devant un appareil photo où les ados sont ravis de se photographier.

Je suis professeur et d’un point de vue pédagogique, on tombe pile dans le programme de 3ème et l’autoportrait , c’est pour cela que j’ai trouvé regrettable que le musée ne propose même pas une réduction pour les professeurs. Du début à la fin, l’impression que le musée des Beaux-Arts de Lyon cherche à faire un gros coup marketing.

Mouais,même si je reconnais quelques belles toiles dans la masse, un intérêt pédagogique certain, ça ressemble quand même à un grand coup de pub cette expo. Une belle imposture…

Autoportraits: de Rembrandt au Selfie, Musée des Beaux-Arts de Lyon.

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “Exposition Selfie (Musée des Beaux- Arts de Lyon)

  1. Tu avais pris l’audioguide ? J’ai adoré cette expo, elle permet de découvrir des peintres et des styles très différents. Rien que pour la découverte de Foujita et surtout Kirchner, je suis contente d’y être allée !

    1. Non, j’étais avec une amie et dans ce cas, je déteste avoir un audioguide. Je ne nie pas qu’il y a quelques peintres intéressants et on en découvre beauuuucoup dont on avait jamais entendu parler. PAr contre, j’avais le plan! On a bien ri avec cette immense dépliant- carte routière des années 80! 🙂 Ah! et ça me permet d’ajouter que les informations pour chaque tableau sont précises, ce qui rallonge encore la durée de l’expo. IL faut bien prévoir l’après-midi

commentaires