Hommage à Séville

Séville l’envoûtante, Séville la prestigieuse, Séville l’enchanteresse, Séville la belle, Séville la chaleureuse, Séville la festive, Séville l’accueillante, Séville la fière, la grande, la terrible… je n’aurai jamais assez de mots pour décrire Séville.

Il y a plusieurs semaines maintenant, je suis retournée sur les traces d’un grand amour: Séville. L’occasion aussi de partager avec mon grand frère cette atmosphère unique qui est pour moi comme un nid douillet.

Plus apaisant qu’un cours de yoga, qu’une coupe de champagne (quoique les deux se complètent parfaitement.) L’Italie me fait le même effet.

Nous sommes repassés par tous les bars à tapas et à churros (con chocolate) qui me manquaient. Je n’ai malheureusement pas les adresses exactes puisque je les ai tous retrouvés à l’instinct! Nous avons bu de la Cruzcampo sous le soleil de Séville, observé cette façon de vivre si particulière, apprécié l’architecture hispano-mauresque, le spectacle des sévillans se rendant à la Feria en tenue traditionnelle et plein d’autres choses encore.

J’ai fait le plein de soleil et de chaleur humaine pour recharger les batteries.

Je remercie mon frère de me laisser partager ses quelques magnifiques photographies. Des rues paisibles et paysages plein de douceur aux arènes et à la Feria 2015, de la cathédrale au palais de l’Alcazar; voyageons un instant encore:..

Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Hommage à Séville
Rendez-vous sur Hellocoton !
Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires sur “Hommage à Séville

  1. J’ai découvert Séville l’année dernière en allant rejoindre ma mère et ses amis pour un week end et j’ai adoré cette ville. Bon j’adore l’Espagne en règle générale, le rythme de vie, l’ambiance festive, Inditex (ahaha), je me verrai bien y vivre même si au niveau de l’emploi ça risque d’être compliqué malheureusement… J’ai eu un temps moins clément que toi, (en Andalousie c’est vraiment pas de chance), mais j’ai beaucoup aimé cette ville, qui est d’une richesse incroyable! As tu testé des bars où on chantait et dansait la sevillana? Moi oui et c’était très drôle 😉

  2. Ah! La sevillana! J’apprends à la danser justement! Non, je n’ai pas fréquenté ce genre d’endroit parce que j’ai découvert Séville par l’intermédiaire d’un sévillan mais lors de la Feria, ils se réunissent dans les casetas pour danser cette danse très traditionnelle une semaine durant 🙂 Tu n’as pas eu de chance en effet et lorsqu’il pleut à Séville, il pleut vraiment! Je me souviens m’être dit que c’était trop dommage pour les touristes de découvrir Séville sous la pluie. La lumière et les couleurs sont tellement belles! Oui, le chômage en Espagne et surtout à Séville atteint des sommets… et les salaires sont très très bas. Malheureusement.

commentaires