« La Course au Mouton Sauvage » de Haruki Murakami

Je découvre Haruki Murakami avec son roman sans doute le plus populaire, « La Course au Mouton Sauvage ». Les romans japonais que j’avais lus jusque-là étaient chargés de poésie et contemplatif.

Si la poésie n’est pas exclu de celui-ci, il est loin d’être contemplatif. Le titre nous met la puce à l’oreille. Le personnage central a une quête. Il doit trouver un mouton magique et pour cela, il va devoir voyager à travers son pays, le Japon.

Voyage initiatique, roman d’apprentissage mais aussi roman absurde et symbolique ( on ne peut pas s’empêcher de penser à ‘Rhinocéros » de Ionesco), « La course au Mouton Sauvage » est tout cela à la fois.

L’Histoire

A Tokyo, un publicitaire qui approche de la trentaine vit dans l’ennui et la solitude. Divorcé avant d’avoir atteint ses trente ans, il peine à trouver un sens à sa vie. Jusqu’à ce qu’il se fascine pour les oreilles d’une femme et qu’on lui confie la mission de retrouver un mouton sauvage étoilé assoiffé de pouvoir, capable de prendre possession des Hommes.

Le mouton étoilé

Certains parlent d’un aspect fantastique du roman à cause de ce personnage du mouton, je pense plutôt au roman absurde et au symbole de l’animal, d’autant plus, étoilé. peut-être que je me trompe car je ne connais pas assez l’Histoire du Japon pour savoir ce qu’a voulu exprimer Murakami à travers cette image, mais le mouton étoilé m’inspire bien sûr, la montée de l’extrême droite. Le mouton de Murakami prend possession de l’homme pour exercer sa puissance.

La Girl Friend

Tout au long du roman, l’auteur fait référence au charme et à la sensualité de ses oreilles comme si c’était un partie du corps sexuelle. Mais la girl friend dans le roman est celle qui comprend, qui entend et qui guide le personnage principal vers son but.

La condition humaine

Le personnage principal va avoir trente ans. Cela est précisé plusieurs fois dans le roman, comme si celui-ci allait franchir un cap, une étape. Jusque là, la vie a été un long fleuve tranquille. Après avoir fait ses études, il a travaillé dans une agence de publicité, a épousé une femme qu’il n’aimait pas vraiment et a divorcé peu de temps après. Il le dit d’ailleurs, son vieux chat a vécu bien plus longtemps que son mariage n’a duré. Il est seul et les jours passent et se ressemblent. Son quotidien est monotone. Il erre sans but; jusqu’à ce que sa vie bascule. Il va devoir tout miser pour parier sur une nouvelle vie. Peut-être est-ce cela qu’il attendait? La recherche du mouton va donner un sens à sa vie.

Le Vieil Homme ou la quête d’une vie

Toute sa vie le Docteur es mouton aura cherché le mouton. Son fils, ancré dans le quotidien de tenancier d’hôtel, ne le comprend pas. Il est malheureux de le voir si triste, si prisonnier de sa recherche impossible. Il est bien trop occupé, lui, à gérer les petits tracas du quotidien pour se mettre en quête de quelque chose.

On ne peut pas s’empêcher de penser alors à la recherche obstinée du bonheur qui nous empêche parfois de voir qu’il est juste sous notre nez.

Ce personnage est drôle et touchant.

Mon avis

Finalement, « La course au Mouton Sauvage » s’apparente à une chasse aux symboles assez plaisante. Certaines métaphores ou comparaisons me font sourire, de même que les situations loufoques mais cela n’est pas suffisant pour ne pas se laisser submerger par une sorte de vague à l’âme au cours et à l’issue de la lecture.

« La Course au Mouton sauvage », Le Cercle Points.7e70

Rendez-vous sur Hellocoton !
"La Course au Mouton Sauvage" de Haruki Murakami
Rendez-vous sur Hellocoton !

8 commentaires sur “« La Course au Mouton Sauvage » de Haruki Murakami

  1. Moi qui disais avoir lu beaucoup de Murakami il semblerait que j’ai loupé celui-ci ! Mon prochain alors, même si je fais une pause après ma folie de l’année dernière où j’en ai dévoré pas mal en peu de temps mais il faut aussi que je découvre autre chose 🙂

  2. Je pourrais lire l’italien mais non! Je lis les versions françaises! Mais la garçonnière (qui se passe pourtant en Argentine) est un roman français

  3. J’aime beaucoup Haruki Murakami. "La Course au Mouton Sauvage" est pour moi le roman le plus abouti de son œuvre, mais certainement pas le meilleur pour qui souhaite entrer dans son monde. Du même auteur, je te conseille ensuite de lire "Danse, Danse, Danse", qui est la suite logique de celui que tu as lu, ou bien "La Fin des temps", où son style est plus marqué et donc plus aisé à appréhender. J’ai personnellement commencé par ce dernier, sur les bons conseils d’une amie. Bonne lecture !

  4. Je ne pense pas que La Course au Mouton Sauvage soit le plus populaire… Les Chroniques de l’oiseau à ressort, Kafka sur le rivage, 1Q84 doivent l’être plus… Dommage d’avoir découvert Haruki Murakami par celui-ci !

commentaires