« La tectonique des sentiments » Eric-Emmanuel Schmitt

Tout commence par un départ, celui de Richard qui pendant cinq minutes, le temps d’aller chercher le journal, doit se séparer de Diane.

Une pièce de théâtre

J’ai plutôt tendance à lire des romans. Je suis pourtant une amatrice de théâtre, c’est pourquoi j’ai décidé de lire une pièce contemporaine . Je tenais également à lire une pièce de cet auteur puisque je le connais comme romancier. Certaines scènes, notamment la première, m’ont fait penser à des pièces d’Eugène Ionesco.

Le titre

« La tectonique des sentiments » renvoie au phénomène de tectonique des plaques qui forment la surface de la Terre et qui en se déplaçant, modèlent le paysage. L’amour est lui aussi constamment menacé car il ne reste pas figé. Il évolue. Si un sentiment bouge légèrement, il peut être soumis aux chocs et faire exploser des catastrophes. Lorsque l’orgueil s’en mêle, l’explosion ne peut être que plus forte. C’est le cas ici.

L’amour

La question qui est posée ici comme dans bien d’autres pièces et romans est la question de l’amour. Qu’est-ce que le grand amour? Un amour qui passe les épreuves du temps? Un amour qui macère avant d’être assouvi? La sensation que l’autre nous aime plus qu’on ne l’aime? Voilà à peu près les questions que pose Diane à sa mère, Madame Pommeray lorsque Richard s’absente cinq minutes. Des questions qui lui viennent du fait que la passion que Richard ressentait pour elle s’est apparemment changée en amour. Mais pour Diane la femme forte et indépendante, la fière, si la passion s’en va, l’amour part avec elle. Cette conviction n’est que le point de départ d’un engrenage. Diane a encore beaucoup à apprendre de l’amour…

L’orgueil

Diane est une femme orgueilleuse et cette pièce nous montre à quel point l’orgueil et l’amour est un mélange dangereux qui peut amener des esprits calculateurs et malsains à des actions méchantes et haineuses.

Mon impression

J’ai été agréablement surprise par cette pièce que j’ai lue en une heure ou deux à la plage et j’aimerais maintenant la voir jouée, ce qui devrait être possible puisqu’elle est représentée.

Mon résumé est court parce que la pièce est courte et que je ne veux pas tout vous dévoiler mais ça n’en reste pas moins un texte qui se lit facilement et qui n’est pourtant pas dénué d’intention et d’intérêt.

La tectonique des sentiments, Eric-Emmanuel Schmitt, Albin Michel

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Représentation: La tectonique des sentiments avec Clémentine Célarié

Représentation: La tectonique des sentiments avec Clémentine Célarié

Rendez-vous sur Hellocoton !