Le Néobistrot « Nina »- Paris 14 (et petit cours de grec…)

C’est mon amie, Clémentine qui m’a fait découvrir ce restaurant inhabituel dans le quatorzième arrondissement pour fêter son retour à Lyon…hum… ça c’est moins sympa.

Nous nous sommes donc données rendez-vous dans ce petit bistrot clair et neuf qui se bâtit une solide réputation dans la presse et dans le quartier depuis son installation au 139 rue du Château.

L’ Express le qualifie de « nanobistrot »… euh, moi je veux bien mais que signifie le « nano »? quel information donne-t-il sur « Nina »? Est-ce vraiment le plus petit bistrot que j’ai fait? (« nano » signifiant le mot divisé par un milliard), non et ce n’est pas non plus ce que l’on retient de ce restaurant… hum… je soupçonne le journaliste de l’Express d’avoir voulu faire un- mauvais- jeu de mot (petit lieu, grandes assiettes) ou bien, il a tout simplement confondu avec néobistrot (néo signifie nouveau). Je me devais de rectifier le tir!

Ne trompons pas le consommateur averti qui s’attendra à rentrer dans un trou de souris alors qu’il devrait plutôt s’attendre à un bistrot innovant, qui change de carte tous les jours en fonction des produits, qui est approvisionné par les meilleurs artisans du quartier( Dominique Saibron pour le pain, Annie Bertin pour les légumes et Carlos Guttierez pour la viande), qui a à sa tête le fameux Alexandre Morin, qu’on ne présente plus et qui tente des mélanges explosifs juste sous nos yeux. De la grande cuisine dans un bistrot: néobistrot!

Ce qui me fait penser qu’une « certaine » a eu l’idée ingénieuse de faire disparaitre les langues anciennes du collège… comment allons-nous comprendre les jeux de mots foireux de l’Express?

Le Néobistrot "Nina"- Paris 14 (et petit cours de grec...)Le Néobistrot "Nina"- Paris 14 (et petit cours de grec...)
Le Néobistrot "Nina"- Paris 14 (et petit cours de grec...)

Le concept novateur parmi d’autres dans ce restaurant et de placer la cuisine au coeur du lieu. Nous pouvons ainsi voir nos assiettes se composer petit à petit. Le décor est simple mais efficace: pavés noirs, tables en bois. Plusieurs menus vous sont proposés les Midis: entrée-plat ou plat-dessert pour 17e (ou les trois en version tapas) ou entrée-plat-dessert pour 20e (ou version quatre tapas). Le soir, un menu dégustation est proposé pour 37e ou vous pouvez toujours choisir les plats à la carte.

C’est parti pour un tour des saveurs en photos!

Les entrées de Nina

Les entrées de Nina

Les entrées d’abord, je ne me souviens plus bien du mélange de Clémentine, je sais seulement que c’était à base de cabillaud et de cerises.

Pour ma part, j’ai choisi la star des entrées de Nina: les tempuras de feta avec de fines émincées de courgette posés sur un coulis de fraise. Un régal même si, définitivement, je ne suis pas une adepte du coulis de fraise.

Les plats de Nina
Les plats de Nina

Les plats de Nina

J’ai choisi la pêche du jour posé sur un lit d’une « pâte » à l’encre aux légumes divers et variés (fenouil, asperges, radis, pané?,). Clémentine, elle, a opté pour la volaille aux betteraves.

Les desserts de Nina
Les desserts de Nina

Les desserts de Nina

J’ai choisi le sablé à la vanille et à la rhubarbe, les lamelles de concombre viennent ajouter un peu plus de fraîcheur à l’ensemble.

Clémentine a choisi un assemblage à base d’orange et de caramel.

Conclusion, des mélanges originaux, des produits frais, une présentation alléchante, le tout pour un prix raisonnable. Je comprends que mon amie avait fait de ce lieu une adresse régulière.

« Nina », 139 rue du château, Paris 14. Fermé le dimanche et le lundi.

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires sur “Le Néobistrot « Nina »- Paris 14 (et petit cours de grec…)

  1. Ce n’est peut-être pas la meilleure idée de regarder ces photos à 11h30…j’ai faim maintenant et je veux ça tellement c’est joli. Superbes photos.

commentaires