« Les Apparences » Gillian Flynn

Voilà un moment que ce titre se trouvait dans ma liseuse de sorte que je ne me souvenais même pas de quoi il s’agissait. Je vais donc vous faire partager ma totale découverte! (Promis, je ne dirai pas plus sur l’histoire que ce que vous pouvez trouver au dos du livre!)

Les premières pages

Le narrateur est un homme marié, seulement, son mariage semble tourner au vinaigre: « À quoi penses-tu ? Comment te sens-tu ? Qui es-tu ? Que nous sommes-nous fait l’un à l’autre ? Qu’est-ce qui nous attend ? Autant de questions qui, je suppose, surplombent tous les mariages, tels des nuages menaçants. »

Nick (et pourquoi pas Ken vous demandez-vous? c’était une autre possibilité, puisque sa femme insistera plus tard sur la connotation presque héroïque de ce prénom) et Amy (ou Barbie si vous voulez, car elle est tout aussi parfaite) ont perdu leurs emplois et quittent New York pour une petite ville du Mississippi. Aïe! On comprend soudain pourquoi le couple va mal…

Au chapitre suivant, c’est le personnage d’Amy qui narre à travers son journal intime. Elle nous raconte les débuts idylliques du couple. Comment ils se sont rencontrés, comme elle est riche et comme ils sont beaux et intelligents.

Je pense alors que ça va être un roman psychologique, une étude des couples qui effectuent la délicate transition du rêve éveillé à la réalité mais, eheh… pas seulement…

Le thriller

Le jour de leur cinquième anniversaire, Amy disparait. Nous continuons d’en apprendre plus sur ses années partagées avec Nick par le biais du journal intime. Nick, cet homme parfait qui garde toujours le contrôle de ses émotions, va se retrouver dans la dure position d’un époux de sa condition. En plus de la souffrance de perdre sa femme, il devra affronter les accusations. Est-ce que ce que l’on ressent est toujours en adéquation avec ce que l’on laisse paraître?

Propos du roman

C’est donc à la fois une analyse du couple et de la société (très bonnes études psychologiques des caractères) et un thriller très efficace.

Le style

D’un chapitre à l’autre, l’auteure change de genre (thriller/ journal intime) mais elle change aussi de narrateur; en passant d’un personnage à l’autre, c’est aussi la façon de s’exprimer qui change. Cela est très bien fait. Je ne peux pas en dire plus mais à ce niveau, c’est un vrai exercice de schizophrénie!

Le titre

Car tout est dans le titre (ou pas!) . Un proverbe nous vient immédiatement à l’esprit: « les apparences sont trompeuses ». Ce couple est-il à ce point parfait? D’ailleurs, le couple parfait existe-t-il? Le coupable est-il toujours celui que l’on croit?

Mon impression

Un régal! Un livre de 575 pages que j’ai lu en trois soirées. Impossible de le fermer une fois ouvert. Ce qui a d’ailleurs complètement déréglé mes cycles de sommeil puisque j’ai lu jusqu’au matin.

J’ai été sensible à l’aspect psychologique qui est souvent grossier dans les thrillers. Dans celui-ci, l’auteure plonge dans les méandres de l’esprit humain et nous invite à observer les aspects les plus noirs de l’Homme.

Puis, je dois bien l’admettre, je me suis faite avoir par Gillian Flynn! Elle joue avec les codes du genre (des genres?) et, par conséquent, avec son lecteur; elle s’amuse à nous faire tourner en bourrique en même temps que ses personnages.

Impossible, en lisant mon billet que vous ayez une quelconque idée d’où vous mènera Gillian Flynn !

 Gillian Flynn

Gillian Flynn

Après avoir lu son livre, je m’interroge: Où a-t-elle bien pu aller chercher tout cela?…

« Les apparences », Gillian Flynn.Sonatine éditions.

Rendez-vous sur Hellocoton !
Rendez-vous sur Hellocoton !

21 commentaires sur “« Les Apparences » Gillian Flynn

  1. Je voulais relire ton article maintenant que je viens de finir le livre! Alors il m’a beaucoup plu et pourtant je ne suis pas très thriller d’habitude. Ca restera occasionnel je pense mais il est très bien ficellé en effet, même si contrairement à d’autres thrillers, la chute n’arrive pas non plus si "tard" dans le roman (j’essaye de ne pas spoiler..). Mais étant plus avide de contenu que de suspense

  2. C’est vrai, mais malgré la révélation, il reste encore beaucoup d’angoisse jusqu’à la fin et j’en retiens surtout le côté psychologie de couple. Plonge! 🙂 Tu me diras ce que tu en penses!

  3. J’avais beaucoup aimé aussi! Je ne sais pas si tu es au courant, mais David Fincher sort l’adaptation ciné de ce livre ("Gone girl") début octobre. Comme j’aime beaucoup ce réalisateur, j’attends le film avec impatience! 🙂

  4. Génial! Merci pour l’info! Heureusement que c’est un réalisateur comme David Fincher qui s’en charge parce que ça ne pourra jamais être comme le livre. Ca sera de toute façon très différent.

  5. C’est un roman que je souhaite découvrir. Je sais qu’il est disponible à la médiathèque mais je ne pense jamais à l’emprunter : ton billet est une bonne piqûre de rappel ! 🙂

  6. Je suis en plein dans le bouquin, page 234 exactement ! J’aodre tout ! le suspens, le style d’écriture, la réflexion … Haaaaaa ! J’ai hâte de savoir la suite !
    #jerefusedelirevoscommentairesavantlafin !

  7. il est bien ficelé ce bouquin! Je te conseille aussi "avant d’aller dormir" qui devrait dérégler aussi ton cycle de sommeil.Je viens de lire Juste une ombre de Karine Giebel, pour qui aime les thriller, je l’ai trouvé très bien.

commentaires