En quête du bon shampooing: sans silicone et sans sls (sodium laureth sulfate)

J’ai toujours fait attention à ce que j’utilisais pour laver mes cheveux.

Petite, ma maman me donnait des shampooings vendus en salon de coiffure pour me les laver parce qu’on lui disait que les shampooings de supermarché abîmaient les cheveux.

Plus tard, je me suis tournée vers les shampooings de parapharmacie sans silicone, parce que, me disait-on, les shampooings de salon contiennent trop de produits chimiques (dont les fameux silicone), mieux vaut revenir à l’essentiel.

Jusqu’à ce qu’on entende parler du SLS ( sodium laureth sulfate, qui sert notamment de nettoyant moteur… mmh… sexy) et que je me tourne désemparée vers les shampooings bio.

Mais la recherche du shampooing parfait ne s’arrête pas là! En effet, nombre de shampooing bio contiennent du sls qui a l’avantage de coûtait très peu cher.

Pourquoi supprimer les silicones et sls de nos shampooings?

Le silicone recouvre le cheveux. Ce qui a l’effet, dans un premier temps, de protéger vos cheveux des agressions extérieures, de masquer leurs cassures et de les rendre brillants et toniques mais ce ne sera qu’une apparence de courte durée car derrière cette barrière, le cheveu s’étouffe et s’assèche. Résultat, à force de s’y accoutumer, vos cheveux deviendront ternes. De plus, il n’est pas la peine de vous dire à quel point ce produit est polluant pour l’environnement.

Le sls (sodium laureth sulfate ou sodium lauryl sulfate) lui est un détergent peu cher présent dans la plupart des shampooings et qui a pour but de le faire mousser ( ce qui permet d’avoir la sensation que le cheveu est mieux lavé et, avouons-le, permet au produit de s’étaler plus facilement sur l’ensemble de la chevelure). Seulement voilà, le sls irrite le cuir chevelu et l’agresse. Ce dernier va se défendre en regraissant trop vite et les cheveux vont tomber.

De plus, on peut lire sur internet qu’on utilse les sls pour nettoyer les moteurs et les taches tenaces, veut-on vraiment mettre ce type de produits sur nos cheveux? Est-ce sans effet sur notre santé? Probablement pas.

Depuis septembre, j’ai testé deux shampooings bio ne contenant ni sls ni silicone. Voici mon bilan.

En quête du bon shampooing: sans silicone et sans SLS ( sodium laureth sulfate)
En quête du bon shampooing: sans silicone et sans SLS ( sodium laureth sulfate)
En quête du bon shampooing: sans silicone et sans SLS ( sodium laureth sulfate)

Shampoing ayurvédique AMLA de Khadi, 12,95e

Ce shampooing issu de la médecine traditionnelle indienne est le premier shampooing traitant que j’ai trouvé sur le marche bio (chez mademoiselle-bio ) .La composition est saine; l’odeur est assez forte mais on s’y fait. Suite au premier flacon, j’étais conquise et j’en ai racheté un. Mes cheveux étaient doux et brillants. Mais, au bout de deux mois, mes cheveux sont devenus difficiles à démêler, ils regraissaient trop vite et plein de petits boutons sont apparus sur mon dos.

Je ne sais pas vraiment si le shampooing était responsable puisque ces phénomènes sont apparus au changement de saison. Pour le moment, j’ai préféré ne pas retenter l’expérience mais je le ferai, c’est sûr, il m’en reste un flacon plein!

Je garde une bonne première expérience de ce produit et, s’il n’est peut-être pas adapté à moi, il est capable de faire des miracles, surtout sur les cheveux épais et foncés. La chevelure change, c’est radical.

C’est donc avec regret que je suis partie en quête d’un autre shampooing!

En quête du bon shampooing: sans silicone et sans SLS ( sodium laureth sulfate)
En quête du bon shampooing: sans silicone et sans SLS ( sodium laureth sulfate)

Shampooing réparateur au Ginkgo de Logona, 10,50e.

Les shampooings Logona sont en vente dans pratiquement tous les magasins bio. Il existe une large gamme que vous pouvez découvrir sur leur site, ici. Vous trouverez forcément celui adapté à vos cheveux et à vos problèmes.

J’ai choisi celui au Ginkgo.

L’odeur est tonifiante. Le plus: le shampooing mousse et permet donc d’étaler très peu de produit très facilement, les cheveux se démêlent aisément.

Je pense essayer d’autres shampooings de la gamme.

Le seul hic est que le sls est remplacé par plusieurs autres produits dits inoffensifs mais je m’interroge tout de même sur les effets de leur combinaison.

Voilà ce que je peux vous dire de mes réflexions et de mes essais shampooings! Mon rêve serait, comme Antigone XXI de ne plus utiliser de shampooing du tout (NO-POO). Mais j’en suis loin!

Et vous? Quel shampoing utilisez-vous?

Rendez-vous sur Hellocoton !
Rendez-vous sur Hellocoton !

10 commentaires sur “En quête du bon shampooing: sans silicone et sans sls (sodium laureth sulfate)

  1. Ah ben moi je prends des shampoings en pharma que m’avait conseillé mon dermato, mais après lecture de ton article je viens d’aller voir la compo et y’a ton fameux sls là !! Mon dieu,ben du coup je suis bonne pour partir à la recherche d’un nouveau !!

  2. C’est sûr que le corps ne tolère pas toujours les produits naturels (allergies) qui peuvent aussi être mal utilisés (ou mal dosés) : Par exemple l’aloe vera c’est naturel, j’ai une amie qui s’en est aidé pendant son cancer c’était super, et une autre qui a voulu tester et s’est pris une hémorragie interne.
    Du coup je teste avec prudence. Même les huiles essentielles dont je me sers.

    Sinon il reste l’option recette de grand-mère : Quand j’étais petite et qu’on oubliait le shampoing pour aller chez ma mamie, elle nous disait que "dans le temps" ils faisaient du shampoing aux oeufs et elle nous en avait fait pour nous montrer autant que pour rire. Les cheveux sont top beau après, mais je ne me rappelle plus la recette !!

    Si quelqu’un a sa grand-mère à portée de main, y’a un truc à creuser là !!! 😀

  3. 🙂 J’ai longtemps utilisé des shampooing de pharmacie aussi mais je me pose quand même des questions. Ok, le sls n’est pas bon pour le cuir chevelu, c’est une évidence mais que doit-on penser des produits qui le remplacent? Par exemple, il semblerait que mon corps est mal réagi à un élément du shampooing alma pourtant naturel et plus sain. Je n’ai pas de réponse, mais beaucoup de questions! La seule solution serait de revenir à un état naturel du cheveux comme Antigone XXI je pense. mais je n’en ai pas le courage!

  4. C’est vrai que quand je vais chez le coiffeur mes cheveux ont un aspect un peu trop "nets" , ils restent propres plus longtemps mais quand ils arrivent le moment de les laver ils sont sacrément zarbis, pas gras mais ternes… J’essaye de temps en temps d’acheter du shampoing sans silicones comme le Timotei 0% pur par exemple même si je me doute bien que ce n’est pas le meilleur sur le marché. Le problème c’est que tous ces shampoings sont assez chers et mes cheveux n’ont pas vraiment de "besoin" particulier même si je suis persuadée que tous ces produits ne sont pas "bons" pour eux. Disons que j’en ressens "moins" le besoin sachant que mes cheveux ne sont pas trop embêtants. Mais le premier me conviendrait très bien visiblement 😉

  5. Tu as bien raison! Pour l’instant ce n’est pas trop ma priorité niveau budget, c’est aussi du à l’influence de la blogo mais c’est des sujets qui prennent un peu plus d’importance à mes yeux.

  6. Mes cheveux n’en avaient pas vraiment besoin non plus mais je fais de plus en plus attention à ce que j’utilise comme cosmétique. J’applique cette idée à la nourriture aussi (autant que je le peux en fonction de mes moyens)

commentaires