Taryn Simon et Florence Henri au Jeu de Paumes

C’est lors du long week-end pluvieux du 1er Mai que je suis allée au « Jeu de Paumes » pour découvrir le travail de Taryn Simon.

Première bonne surprise: Nous n’avons pas fait la queue! J’ai rarement vu cela à une expositions parisienne mais nous n’étions pas plus de quatre personnes par salle. Je ne sais pas si c’est une bonne nouvelle pour le Jeu de Paumes mais s’en est une pour le visiteur qui peut s’approcher, lire chaque explication, essentielles pour cette exposition car Taryn Simon ne travaille pas tant sur l’image que sur l’interprétation de celle-ci.

L’entrée nous donne droit à deux expositions: L’une de Taryn Simon et l’autre de Florence Henri.

Nous avons commencé par Taryn Simon et le travail de Florence Henri après cela nous a paru bien fade. Je ne vais pas refaire l’erreur avec vous. Je vais donc commencer par vous parler de l’exposition des oeuvres de Florence Henri.

Florence Henri n’est pas très connue du grand public et pourtant, toute sa vie elle a fréquenté les plus grands artistes. Elle a touché à tout: la photographie, la peinture. Ici bien sûr, ce sont ses photographies qui sont exposées: Portraits serrés de ses amis artistes, travail sur les formes la lumière et toujours le noir et blanc.

Encore une fois, le fait d’avoir passé beaucoup de temps sur le travail de Taryn Simon qui fait appel à l’émotion, à la réflexion, est peut-être responsable de cela mais le fait est que j’ai trouvé le travail de Florence Henri techniquement bien réalisé mais trop technique justement. Ces photos n’ont rien éveillé en moi.

Taryn Simon et Florence Henri au Jeu de Paumes

Taryn Simon:

Belle découverte! Je ne connaissais pas son travail avant ce jour et ce fut la bonne surprise. Chaque salle renferme un thème, une étude. Taryn Simon nous montre tous les secrets enfouis derrière les représentations. Je ne vais pas vous parler de toutes les salles ici, ce serait trop long et laborieux. Seulement de celles que j’ai préférées.

La salle « The innocents » est assez déroutante, elle donne à voir les photographies de personnes ayant été déclarées coupables de meurtres et de viols puis, acquittés sur les lieux des crimes présumés en position de coupables. Le visiteur est prévenu à l’entrée, il faut se méfier des apparences trompeuses.

La seconde salle  » A living man declared dead and other chapters » représente des portraits de membres de même famille sur plusieurs générations. Chaque famille à son histoire qui témoigne de l’Histoire d’un pays. Les murs de photos parfois à moitié vides font froid dans le dos. Je ne peux pas en dire plus mais c’est une des salles les plus émouvantes.

Innocents
Innocents

Innocents

Taryn Simon "Families"

Taryn Simon « Families »

Florence Henri et Taryn Simon au Jeu de Paumes
Florence Henri et Taryn Simon au Jeu de Paumes

Florence Henri et Taryn Simon au Jeu de Paumes

Taryn Simon et Florence Henri au Jeu de Paumes jusqu’au 17 mai.

site officiel Jeu de Paumes: ici

Rendez-vous sur Hellocoton !
Rendez-vous sur Hellocoton !

commentaires