« Veggie », source d’inspiration pour tous les vég’

Le mois dernier, Anaïs m’a proposé un exemplaire du magazine « Veggie ». J’ai attendu d’avoir le temps de le prendre en main pour vous en parler.

Veggie? Qu’est-ce que c’est?

Le magazine « Veggie » s’adresse à un publique large et en explosion de végétariens, végétaliens et vegans. Le mot « veggie » désigne cette communauté qui ne cesse de s’agrandir. Vous trouverez donc des recettes contenant des laitages (ce qui peut décevoir les vegans) mais, et c’est très ingénieusement pensé, vous trouverez également une partie destinée au « sans gluten » ou au « sans lactose ». « Veggie » n’oublie personne.

veggie magazine

La Présentation

Les photographies colorées et la simplicité apaisante de la présentation (fond blanc, titre turquoise) me rappellent les meilleurs comptes Instagram comme Clembirds_life , que j’apprécie particulièrement.

Le papier semble être recyclé car il est assez grainé et épais, je n’ai pas eu la confirmation d’Anaïs mais ça irait assez bien avec l’esprit veggie- écolo.

Le format moyen est très pratique. Le confort de lecture est présent et il se glisse facilement dans un sac.

recettes veggie magazine

Le Contenu

Les articles et recettes sont principalement dédiés aux végétariens mais il y a un bon nombre de recettes veganes et sans lactose. On trouve d’ailleurs, comme je l’ai expliqué plus haut, des parties dédiées à des personnes suivant des régimes alimentaires très contraignants et qui ont besoin de diversifier leurs assiettes pour tenir de telles restrictions alimentaires.

Les photographies sont très belles et on le remarque tout de suite pour peu qu’on s’intéresse aux rubriques culinaires d’autres magazines. Les recettes sont simples et équilibrées.

Les articles de fond m’ont par contre un peu déçue. C’est l’inconvénient (mais également l’avantage) des magazines. Les thèmes sont abordés superficiellement et assez rapidement sans s’attarder dans les détails et explications. Un avantage par contre pour attirer le plus grand nombre. Libre à nous d’aller nous documenter ailleurs ensuite.

L’autre inconvénient de la chose est que certaines affirmations méritent d’être discutées. En effet, on peut trouver dans l’article sur l’alimentation végétarienne et ses bienfaits que le fer des végétaux et plus facilement assimilable que le fer carné. Je m’y connais un peu sur le sujet étant carencée moi-même en fer et en vitamines B malgré une alimentation saine et variée mais sans viande ou très rarement. et je peux affirmer que c’est faux. Nombre de spécialistes, même ceux défendant le végétarisme vont diront, études à l’appui, que le fer issu de l’animal est davantage assimilable par notre organisme. Cela dit, il est vrai qu’on en trouve dans les végétaux et que la plupart des gens n’auront pas de carence en fer en mangeant végétarien mais malheureusement, toutes les personnes ne sont pas égales à ce niveau.

Mon avis

C’est une belle initiative que ce magazine qui surfe sur la mode actuelle du végétarisme et du véganisme pour un meilleur respect de la planète et de la vie animale; un outil pratique pour ceux qui veulent se tourner vers ce type d’alimentation. La beauté des plats présentés et la simplicité des recettes permettront à certains de leur donner l’impulsion, à d’autres de trouver un nouveau souffle avec de nouvelles recettes.

Les articles permettent aux novices de se repérer dans les différents régimes alimentaires et les idéologies qu’elles véhiculent.

A découvrir très vite donc!

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

commentaires