Mon Voyage à New York en 12 Films

Me voilà de retour de la Grosse Pomme! Mon voyage à New York n’a duré que cinq jours, j’ai passé les quatre autres jours à Providence et à Boston. Mais New York vaut bien à elle seule un article.

Mon impression va peut-être vous décevoir. Je n’ai pas été subjuguée par la ville.

On m’avait dit: « Tu verras, c’est fantastique! » mais mon envie de dépaysement n’a pas été comblée. J’ai finalement trouvé New York assez familière. Nous la voyons tellement déjà à travers les séries et les films.

Voilà pourtant ce que j’ai aimé à New York: me balader de film en film. C’est cette forme que j’ai choisi pour vous faire le compte rendu de mon voyage. Venez, je vous emmène!

1er jour: Blue Valentine (Derek Cianfrance)

blue-valentine-queens-new-york

Arrivée tardive dans le Queen’s, dans le quartier d’Astoria.

Plein de restaurants, de maisons basses en briques, ce quartier est très cosmopolite. On y trouve aussi bien de jeunes travailleurs qui n’ont pas les moyens de vivre à Manhattan que des familles de classes moyennes ou des adolescents en jogging écoutant de la musique en bas des cages d’escalier.

queens-new-york

queens-new-york

Le métro permet de rejoindre facilement Manhattan qui se trouve à quelques stations. Par contre, il faut savoir que le métro est quasi désert le week-end et qu’il y en a beaucoup moins en circulation. Ce qui m’a permis de faire cette photo qui est une de celles que je préfère:

metro-new-york

 

2ème jour:

Times Square, Vanilla Sky (Cameron Crowe)

vanilla-sky-times-square-new-york

C’est ici que se trouve concentrée la majorité des théâtres new yorkais, c’est ici aussi que l’on vient chercher ses billets pour le jour même à moindre coût et que l’on fête le jour de l’an. Nombre de jours de l’an sont d’ailleurs fêtés à cet endroit au cinéma.

times-square-new-york

Times Square et ses larges panneaux publicitaires, ses multiples enseignes de magasins et ses touristes en quête de bonnes affaires, est sûrement la partie de la ville que j’ai le moins appréciée parce qu’elle représente un peu trop à mon goût les excès de la société de consommation.

Little Italy, Léon (Luc Besson)

leon-new-york

Little Italy n’est pas comme je l’avais imaginée et comme on peut la voir dans les films de Scorcese . C’est avant tout, une Italie en carton-pâte qui n’est pas loin de nous faire penser à EuroDisney. C’est mignon, c’est joli, mais propret et aseptisé. Bien loin de l’Italie en somme.

little italy new york

 

Chinatown, Casse-tête chinois (Cédric Klapisch)

romain-duris-casse-tete-chinois_

Comme dans le film de Klapisch, Chinatown est un quartier animé et bouillonnant.

 

Pont de Brooklyn, Manhattan (Woody Allen)

manhattan-pont-de-brooklyn-new-york

Le Pont de Brooklyn a été détruit des dizaines de fois dans les films catastrophe. C’est pourtant dans les films romantiques qu’on devrait le trouver. Le coucher de soleil sur le pont est un de mes plus beaux souvenirs.

coucher-soleil-pont-brooklyn-new-york

 

 

 

Greenwich Village, Fenêtre sur cour (Alfred Hitchcock)

fenetre-sur-cour-new-york

Ce film noir est sensé se passer dans le quartier de Greenwich Village aujourd’hui très bobo. Lieu de sorties par excellence, bars, concerts sont proposés. C’est un quartier très jeune et animé.

3ème jour:

Central Park, Marathon Man (John Schlesinger)

marathon-man-new-york

Marathon Man, bien sûr! C’est ici que le personnage s’entraîne. Mais je pense aussi à toutes les scènes romantiques de séries ( Friends, Sex and the City) ou de films ( Coup de foudre à Manhattan) et bien plus encore aux nombreux films de Woody Allen.

central-park-new-york

En automne, les couleurs sont magnifiques.

central-park-new-york

Le Parc fonctionne comme une petite ville. Il est coupé par des routes (feux de signalisation) et a sa propre unité de police. En plus des balades romantiques, on peut tenter les balades littéraires avec de nombreuses statues qui font hommage aux plus grands auteurs ou au fameux conte « Alice au pays des merveilles« . Les joggeurs et les promeneurs accompagnés de leurs chiens rendent l’endroit agréable et propice à la détente.

alice-central-park-new-york

 

Chelsea, Chelsea Girls (Andy Warhol)

chelsea-girls-new-york

Le quartier de Chelsea est toujours le quartier de la nuit. De nombreuses boites de nuit célèbres y sont implantées. Léonardo Di Caprio est un client fidèle de l’une d’elle placée juste à côté du Chelsea Market, l’endroit parfait pour faire le plein de souvenirs et goûter aux spécialités américaines dans une ancienne usine réhabilitée.

chelsea-new-york

On peut également faire un tour sur la High Line, la fameuse ligne de chemin de fer réaménagée en jardins. Elle est très appréciée des bobos. On ne peut d’ailleurs pas faire plus d’un pas toutes les 10 secondes un dimanche ensoleillé comme c’était le cas ce jour-là.

chelsea-high-line-new-york

 

Ground zéro

Le Mémorial se trouve à l’emplacement précis où les tours jumelles sont tombées. Sur ce lieu de recueillement règne l’émotion. Deux trous béants reflètent le caractère irremplaçable des deux tours, le vide que leurs victimes ont laissé derrière eux. De chaque côté s’écoule de l’eau vers un trou central, comme un flot de larmes ininterrompu. Sobre et émouvant.

ground-zero-new-york

Ground Zéro étant entouré de grand buildings, il est difficile d’imaginer la hauteur que les deux tours pouvaient atteindre.

Jour 4:

Riverside Park

Ce petit parc situé à l’ouest de Central Park promet une vue immanquable sur le fleuve Hudson.

riverside-park-new-york

Carnegie, Broadway Danny Rose (Woody Allen)

broadway-danny-rose-carnegie-new-york

11H30:

Décalage horaires oblige, je suis affamée du lever au début d’après-midi. Bien qu’ayant mangé deux heures avant mon deuxième petit-déjeuner, la faim se fait sentir.

8eme-av-manhattan-new-york

Je décide d’aller goûter le fameux sandwich au pastrami dans une des rues que je préfère à NYC, la rue des delicatessen près de Central Park. A Carnegie.

carnegie-pastrami-new-york

A cette heure, il y a déjà une longue queue pour accéder à ce qui semble être le Graal. Nombre de stars y sont venues manger. Le lieu mythique fermant ses portes à la fin de l’année, la foule se presse pour venir se remplir la panse dans ce restaurant à la devise explicite: « Si un client sort de chez nous en ayant faim, c’est que nous avons mal fait notre travail ».

pastrami-carnegie-new-york

Pour passer plus vite, j’ai pris mon -énorme- sandwich à emporter. Je passe à la caisse, qui ne paie pas plus de mine que celle d’un bar-tabac, et je commande. L’addition est très TRES salée: 22e.

MOMA

Je continue de vider mes poches en entrant au Museum of Modern Art (25e). Le prix peut paraître scandaleux mais il faut reconnaître que le musée est magnifique, on retrouve dans chaque salle une harmonie des couleurs comme si le musée lui-même, par ses choix artistiques, était une oeuvre d’art.

moma-new-york

 

Soho, Ghost (Jerry Zucker)

ghost-soho-new-york

Le quartier de Soho est beaucoup plus chic que ce qu’il était dans Ghost (film où le personnage principal meurt assassiné dans les rues de New York dès les premières minutes.)

Aujourd’hui, on y retrouve de petites boutiques de créateurs et, comble du chic, des boutiques et restaurants français.

Nolita,

Toujours aux alentours de la célèbre Broadway Avenue, le quartier appelé Nolita regorge de boutiques de vêtements tendances.

Grand Central, Noces Rebelles (Sam Mendes)

les-noces-rebelles-new-york

Cette magnifique gare en plein centre ville est un lieu mythique du cinéma. Nombre de scènes déchirantes se passent dans cette gare autour de la célèbre horloge.

 

Jour 5

Upper East Side, Breakfast at Tiffany’s (Blake Edwards)

breakfast-at-tiffanys-new-york

Avant d’entrer dans le MET ( Metropolitan Museum of Art), je suis allée me balader dans le quartier le plus riche de la ville. Le calme, les portiers en bas des immeubles, les taxis jaunes, les voitures de luxe à foison et les femmes en manteaux de fourrure promenant leurs chiens racés ne trompent pas!

Guggenheim et tournage de film, Ocean’s 8

tournage-oceans-8-new-york

C’est en observant le musée Guggenheim que je me suis rendue compte qu’il se passait quelque chose d’inhabituelle sous mes yeux. Une toute petite équipe de tournage, deux actrices botoxées et des photographes ont attiré mon attention. Un petit panneau indiquait que débutait, ce jour-là, le tournage du prochain Ocean’s.

Je vous laisse reconnaître les actrices en question (euh… pour ma part, j’avais pris la blonde pour Courtney Love)

Met

Il s’agit de l’un des plus grand musée au monde. L’endroit est grandiose.

New York Public Library

public-new-york-library

Là encore, nous voyageons dans les films. Ce lieu régalera les littéraires et les familiers des bibliothèques. Les salles de travail sont immenses. C’est la deuxième plus grande bibliothèque des Etats-Unis et ses généreux donateurs ont fait d’elle un lieu historique qui accueille chaque jour de nombreux visiteurs.

Maison de Louis Armstrong – Jackson Heights- Queen’s

louis-armstrong-house-new-york

Retour dans le Queen’s pour finir mon périple en beauté sur une note jazzy. Pour rejoindre ce quartier plus pauvre du Queen’s, il faut prendre un métro aérien qui nous permet d’avoir une vue d’ensemble du District. Là-bas, beaucoup de monde dans la rue, les vitrines grasses ne donnent guère envie de goûter aux « aliments » bourrés de colorants et transpirants de gras. A ce moment, je comprends à quel point l’inégalité est grande au niveau de l’accès à la nourriture. Ce phénomène est encore bien plus visible aux Etats-Unis qu’en France.

Jour 6

Dernières heures à Times Square avant mon départ pour Providence en car.

Bryant Park

Ce parc situé au centre de Manhattan, derrière la bibliothèque, a échappé à son destin de parc coupe-gorge accueillant violence et trafiquants de drogue. Ce lieu central permet aujourd’hui aux travailleurs new yorkais pressés de manger sur le pouce grâce aux multiples préfabriqués qui le remplissent.

bryant-parc new york

 

Vol Paris- New York : Air France

Logement: Airbnb

*Toutes les photos qui ne sont pas extraites de films m’appartiennent. De même, les films choisi (excepté Chelsea Girls et Ghost) sont parmi mes films préférés.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

5 commentaires sur “Mon Voyage à New York en 12 Films

  1. Je suis en train de rédiger un article sur mon voyage à New York et celui-ci m’a paru vraiment original. Nous avons visité plus ou moins les même choses, mais j’ai quand même fait quelques découvertes ! C’est vrai qu’on voit beaucoup New York dans les films et quand on s’y ballade, on arrête pas de penser à ces références (bon moi j’en ai moins que toi apparement lol)

commentaires