Un Week-end à Florence, le Joyau Toscan

Firenze, ma belle… Florence est une ville magique, hors du temps. Les hordes de touristes avec lesquelles les grandes villes européennes -et encore plus italiennes- doivent composer, n’entravent en rien les traditions toscanes, bien ancrées. A quelques détails près, la ville n’a pas changé depuis onze ans. Ce qui reste exceptionnel. Espérons que Florence saura conserver ses atouts encore longtemps. Un des côtés de l’Arno, l’Oltrarno, reste encore authentique. De même, la lumière d’or qui se reflète sur les façades et sur le fleuve, reste aussi unique et merveilleuse que dans mes souvenirs.

 

 

Florence est une ville spéciale à mes yeux. Il y a onze ans, j’y ai séjourné quelques mois pour panser mes blessures. Elle signe une coupure franche dans ma vie personnelle, un renouveau aussi… revenir, dix ans plus tard, dans un tout nouvel état d’esprit n’est donc pas anodin pour moi. J’ai redécouvert Florence: mon regard n’était plus chargé de souffrance et de tristesse. Florence n’a pas eu besoin de me consoler, cette fois. Je suis venue la visiter comme je visiterais une vieille amie qui aurait veillé sur moi: pleine de gratitude et de reconnaissance. Pour mon retour, Firenze était plus belle que jamais!

 

 

Que voir à Florence?

Les rues et les arcades qui grouillent de vendeurs de cuir, le Mercato centrale qui abrite maintenant des restaurants à l’étage…

 

 

Le célèbre pont des bijoutiers: le Ponte Vecchio.

 

 

L’impressionnante Cathédrale, le Duomo, la Basilique Santa Maria Novella, la Basilique San Lorenzo, l’Eglise Santa Croce (la fameuse dans laquelle Stendhal s’est évanoui devant tant de beauté, donnant son nom au syndrome), la Galerie des Offices -célèbre musée exposant des oeuvres de la Renaissance- et sa place..

 

 

 

Puis, les trésors de l’Oltrarno, plus calme, avec ses antiquaires et ses petits commerces de proximité. On y trouve la célèbre place Santo Spirito…

 

 

… le quartier de San Niccolo.

 

 

C’est également de ce côté que se trouvent les jardins de Boboli et le Palazzo Pitti.

 

 

On peut également profiter d’une vue imprenable sur Florence du haut de San Niccolo, sur un parking situé Piazzale Michelangelo. Visiblement, ce n’est plus un secret pour personne… mais la vue vaut toujours le détour, même s’il faut jouer des coudes. Un peu plus haut encore, vous pouvez rejoindre la basilique de San Miniato Al Monte.

 

En deux jours sur place, nous n’avons pas eu le temps d’explorer les environs cette fois, mais la colline de Fiesole (accessible en bus) mérite le déplacement. Vous pourrez y faire de courtes randonnées et visiter le Monastère.

 

Bonnes adresses

Nous nous sommes régalés! Attention, si vous ne réservez pas, vous avez peu de chance de trouver une table dans les restaurants réputés.

 

 

Goûtez les bons vins toscans et les pizze de La Bussola:

Le vrai plus de ces pizze tient à la garniture qui vient principalement de Toscane. La pâte est bonne également (même si elle ne vaut pas celle de Naples: ici .) La Toscana 2 est à tomber: fromage de chèvre toscan, miel, poires, noix et la Toscana 3 est tout aussi excellente: saucisson d’oie, fromage toscan à la truffe noire. Les vins sont également très bien choisis.

 

 

Ne passez pas à côté de la meilleure glace de Florence: La Carraia (en face du pont du même nom.)

En plus d’être crémeuse, généreuse et fondante comme il faut, elle est forte en goût. A l’unanimité, nous avons élu le parfum cioccolato fondente le meilleur jamais testé!

 

 

Pas de passage en Italie sans aperitivo: le Moyo

Le Moyo est un bar un peu branché, éclairé aux néons violets, comme les aiment les jeunes italiens! Pour 10e, à l’heure de l’apéritif, vous pouvez vous rafraîchir d’un délicieux cocktail et vous restaurer -car les portions sont assez impressionnantes pour cela- autour d’un buffet de salades, schiacciatas, pâtes, pommes de terre, charcuterie et peut-être bien plus encore mais nous ne sommes pas restés assez longtemps pour le savoir.

 

Une pièce de boeuf à la florentine? Grotta Guelfa

On en trouve dans toutes les trattorias de Florence, je ne donne le nom de celle-ci qu’à titre indicatif. La viande était bonne mais il manquait quelque chose dans ma ribollita (sorte de potage) et mes pâtes étaient bien plus fermes qu’après une cuisson al dente réussie. Nous avons préféré la Trattoria Zaza. Je vous en parle juste en dessous.

 

 

Des tripes à la florentine ou autres mets typiquement toscans? La Trattoria Zaza

Cette trattoria se trouve sur une place à l’arrière du Mercato Centrale. L’intérieur, à la décoration baroque, est magnifique. Il m’a rappelé la salle à manger de la villa d’Impruneta où je vivais il y a onze ans: les grandes tables familiales situées au centre de la pièce, les tons chaleureux, les plafonds hauts ornés de moulures, les piliers sculptés.  Les tripes étaient délicieuses, la sauce idéalement relevée. Le rissoto, aux asperges et aux truffes, parfaitement cuit et équilibré.

 

 

Où dormir?

Sans hésiter, je vous recommande notre hôtel. La décoration baroque  très romantique, les tomettes, ont ajouté un charme toscan à notre séjour. Le rapport qualité/prix est imbattable.

I Quattro Poeti

Comment aller à Florence?

On peut s’y rendre en train ou prendre l’avion jusqu’à Pise et rejoindre Florence en bus mais la solution la plus simple est un vol direct pour Florence avec Air France ou Vueling.

Nous avons choisi Vueling. Les vols permettent d’arriver tôt le samedi et de repartir le dimanche soir.

Vueling

 

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires sur “Un Week-end à Florence, le Joyau Toscan

commentaires